Plateau continental du Sahara/au large du Sahara

Selon la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer : ‘’Le plateau continental d’un Etat côtier comprend les fonds marins et leur sous-sol au-delà de sa mer territoriale, sur toute l’étendue du prolongement naturel du territoire terrestre de cet Etat jusqu’au rebord externe de la marge continentale, ou jusqu’à 200 milles marins des lignes de base à partir desquelles est mesurée la largeur de la mer territoriale, lorsque le rebord externe de la marge continentale se trouve à une distance inférieure’’[1].

L’Etat côtier dispose sur son plateau continental, une fois délimité avec les Etats voisins, du droit exclusif d’exploitation des ressources minières (hydrocarbures, nodules polymétalliques, …) du sol et du sous-sol.

Le plateau continental méridional du Royaume doit encore être délimité, notamment avec l’Espagne (les Canaries) et la Mauritanie.

Pour en savoir plus :

Organisation des Nations Unies :


[1]Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, Montego Bay, 10 décembre 1982, Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 1834, n°. 31363, p. 3, article 76