Accords de libre échange conclus par le Maroc : quelle cohérence d’ensemble pour quels effets sur le positionnement international du pays ?

Dans le cadre de la dimension « Relations internationales », relevant du programme d’études de l’IRES sur la « Compétitivité globale et positionnement du Maroc dans le système mondialisé », l’IRES a organisé le 27 octobre 2011, au siège de l’Institut, un séminaire sur le thème « Accords de libre échange conclus par le Maroc : quelle cohérence d’ensemble pour quels effets sur le positionnement international du pays ? ». Animé par un panel d’experts, composé de diplomates, de décideurs publics, d’opérateurs privés et de chercheurs universitaires, ce séminaire a été consacré à l’examen de la cohérence juridique des accords commerciaux préférentiels conclus par le Maroc, à leur contribution actuelle et potentielle à la compétitivité de l’économie nationale ainsi qu’à l’identification de quelques leviers d’actions, à même de maximiser les retombées de ces accords sur la croissance et le développement du pays. Le débat animé lors de ce séminaire a permis de mettre l’accent sur le potentiel des nouvelles stratégies sectorielles à améliorer, à terme, le profil de spécialisation de l’économie marocaine et sur l’impératif de renforcer la qualité de l’offre exportable en vue de contrecarrer les différents obstacles non-tarifaires qui limitent encore l’accessibilité des produits marocains à certains marchés clés. D’autres aspects pertinents ont été examinés en profondeur. Il s’agit notamment de l’efficacité du processus de mise à niveau du tissu productif national, pour relever le choc concurrentiel induit par la libéralisation commerciale, et du rôle du système de promotion économique à l’étranger, pour accompagner l’émergence de filières exportatrices performantes.