Quelle place pour le changement climatique dans les stratégies sectorielles du Maroc ?

Dans le cadre de son étude « Vulnérabilités climatiques et stratégies de développement », relevant de son programme d’études « Changement climatique », l’IRES a organisé le vendredi 20 avril 2012, un séminaire consacré au thème « Quelle place pour le changement climatique dans les stratégies sectorielles du Maroc ? ». Lors de ce séminaire, ont été passées en revue les stratégies des secteurs de l’eau, de l’agriculture et du tourisme, ainsi que les efforts entrepris par le Maroc pour s’adapter au changement climatique au niveau de ces trois secteurs. Ensuite, le groupe de travail en charge de l’étude a présenté l’état de la connaissance des vulnérabilités liées au changement climatique au niveau des secteurs examinés ainsi que la grille de lecture proposée pour examiner, de manière globale et concertée, le degré d’intégration du risque climatique dans les stratégies sectorielles étudiées. Le débat engagé lors du séminaire a mis en exergue l’importance d’examiner en profondeur les interdépendances entre les trois secteurs ainsi que le facteur humain relatif à la nécessité de renforcer les compétences marocaines nécessaires à l’élaboration de politiques publiques d’adaptation au changement climatique. Les représentants des départements ministériels de l’eau, de l’agriculture et du tourisme présents lors du séminaire ont exprimé à cette occasion l’adhésion qu’ils portent à l’analyse, avec l’IRES, des stratégies sectorielles sous l’angle du changement climatique.