Accords de libre échange conclus par le Maroc : quelles incidences sur l’industrialisation du pays ?

Dans le cadre de son programme d’études « Compétitivité globale et positionnement du Maroc dans le système mondialisé », l’IRES a organisé le 25 avril 2012, un séminaire sur le thème "Accords de libre échange conclus par le Maroc : quelles incidences sur l’industrialisation du pays ?". Animé par des experts nationaux et étrangers des questions liées au libre échange, ce séminaire a été consacré à l’examen des incidences globales et sectorielles des accords commerciaux conclus par le Maroc, avec une focalisation sur les effets concurrentiels induits par ces accords sur certaines branches industrielles. Il a été également l’occasion de discuter des leviers d’actions nécessaires pour maximiser les retombées de ces accords sur l’industrialisation du pays et partant sur son développement d’ensemble.

Les discussions menées lors de ce séminaire ont mis l’accent sur l’importance d’accélérer la mise à niveau globale du tissu productif pour renforcer sa compétitivité face à l’offre concurrente sur les marché intérieur et international, d’optimiser le système incitatif de l’Etat en faveur des entreprises nationales, en le relayant par un système de suivi et d’évaluation axé sur les résultats, et de développer la coordination entre acteurs publics et privés au niveau de la conception et de la mise en œuvre des accords de libre échange.

D’autres aspects pertinents ont été examinés dont notamment l’opportunité de renforcer la gouvernance des accords de libre échange et de veiller à leur cohérence par rapport aux intérêts stratégiques du pays, la nécessité de lutter vigoureusement contre toutes les formes de concurrence déloyale qui portent préjudice à la production locale ainsi que l’attraction des investissements étrangers à fort potentiel en termes d’accélération des transferts technologiques et d’amélioration du profil de spécialisation international du pays.