Politique de la diversité : quelle opérationnalisation sous la nouvelle Constitution ?

L’IRES a organisé, vendredi 27 juillet 2012 un ftour-séminaire sur le thème : "Politique de la diversité : quelle opérationnalisation sous la nouvelle Constitution ?". Y ont pris part des responsables publics, des acteurs associatifs et des chercheurs confirmés.

La diversité ethnique, linguistique et culturelle marocaine est le fruit d’un legs plusieurs fois millénaire. Elle s’est construite par sédimentation, sous l’influence des cosmogonies, mythes, religions, traditions, langues et cultures des populations qui se sont établies au Maroc, de la préhistoire à nos jours.

Avec la Constitution de 2011, le Maroc passe d’un paradigme unitaire à un paradigme de la diversité. Dès lors, comment opérationnaliser le Conseil des langues et de la culture marocaine et quels types de rapport à établir entre les différentes expressions culturelles et linguistiques ?

Organisé dans le cadre du programme d'études "Lien social au Maroc : quel rôle pour l'Etat et l'ensemble des acteurs sociaux ?", le séminaire a permis d’identifier une première réflexion méthodologique devant permettre, une fois aboutie, à une opérationnalisation du Conseil national des langues et de la culture marocaine.