Vulnérabilités climatiques et stratégies sectorielles

Dans le cadre de son programme d’études "Changement climatique : impacts sur le Maroc et options d’adaptation globales" visant à sensibiliser les décideurs publics aux impacts du changement climatique et à intégrer cette donne dans toutes les politiques publiques, un séminaire a été organisé le 30 novembre pour présenter les résultats préliminaires de l’étude consacrée à l’analyse de trois stratégies sectorielles (eau, agriculture et tourisme) au regard du changement climatique. Plusieurs personnes représentants des secteurs public et privé, des organisations nationales et internationales et de la société civile ont participé aux travaux de cette rencontre.

L’équipe de chercheurs en charge de la réalisation de cette étude a présenté les principaux résultats d’analyse à laquelle elle a abouti après consultation et discussion avec les parties prenantes concernées. Les principaux points qui ont été abordés sont :

- Les enjeux des secteurs et les facteurs socio-économiques qui les rendent vulnérables aux nouvelles conditions climatiques,

- La prospective de l’évolution socio-économique des secteurs,

- L’analyse des stratégies sectorielles au regard des risques environnementaux et climatiques (les mesures d'atténuation des risques climatiques pouvant affecter ses actions structurelles à long terme, les choix structurels des stratégies et les échelles régionales ou locales qui possèdent des enjeux climatiques spécifiques, et l’interaction avec les autres secteurs),

- Les actions structurelles et conjoncturelles potentielles à développer en réponse aux risques climatiques,

- Les partenaires identifiés pour mener les actions de réponse.