Panorama du Maroc dans le Monde
 

En 2015, l'Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) a inauguré une nouvelle série de rapports stratégiques : les Panoramas du Maroc dans le monde (lien hypertexte). Ces rapports stratégiques annuels ont pour but de présenter une situation donnée dans sa globalité (Big picture) : une grande perspective.

Le facteur commun de ces cinq panoramas est le fait qu'ils ont tous été élaborés, sur un horizon lointain (2040-2050), selon la méta-méthode prospective, qui se déroule en trois temps :

  • Comprendre : une phase de diagnostic permettant de comprendre, de manière systémique et dynamique, le présent et les évolutions passées ;
  • Anticiper : une phase d'exploration de futurs possibles et d'élaboration de futurs souhaitables, à partir d’une problématisation ;
  • Proposer : une phase collective de présentation et de discussion des résultats pour préparer des orientations stratégiques."

Le rapport stratégique 2015 a examiné les transitions majeures , qui s’opèrent au niveau planétaire et leurs impacts sur le Maroc, en termes de risques à éviter, d’opportunités à saisir et de ruptures à anticiper.

Le rapport stratégique 2016 a été consacré aux relations internationales du Royaume , en partant des Orientations contenues dans le Message Royal du 30 août 2013, appelant l’Institut à consacrer ses efforts aux relations extérieures du Maroc et au domaine diplomatique. Il a mis en exergue les fondements de la politique étrangère du Royaume du Maroc, tels qu'ils émanent de la Vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI. Il a abordé les relations du Maroc avec son voisinage et a réservé trois chapitres aux aires d'appartenance du Royaume, un chapitre aux relations avec l'Amérique et un chapitre aux relations avec l'Asie.

Ce rapport a été actualisé en 2019  en l’enrichissant par plusieurs éléments, notamment, l’importance donnée à l’Afrique après le retour du Maroc à l’Union africaine, le développement des relations avec la Chine et l’Inde ainsi que les perspectives de renforcement des relations avec l’Union européenne conformément à la déclaration de juin 2019 sur le Partenariat pour la Prospérité Partagée.

Le rapport stratégique 2017 a été dédié aux questions cruciales du changement climatique et de l'empreinte écologique. Il a été spécifiquement conçu pour inciter une prise de conscience des enjeux planétaires de la biosphère, à la veille de la tenue de la COP22 à Marrakech en novembre 2016.

Le rapport stratégique 2018 a concerné le développement autonome de l'Afrique , tel que l'a toujours plaidé Sa Majesté Le Roi Mohammed VI. Ce rapport, qui comprend une masse importante d'informations, a mis en évidence l'exceptionnelle richesse de la diversité africaine et a démontré tout ce que les pays africains ont à gagner, en considérant l'Afrique comme un tout, une réalité spécifique cohérente à l'échelle du continent. Son élaboration est partie du constat que l'Afrique est en marche et qu'elle a besoin, pour devenir autonome, d'une nouvelle vision du monde qui soit panafricaine, en faveur d'un projet africain planétaire et civilisationnel.

S'inscrivant dans le prolongement de l’intérêt porté par l'IRES aux questions de compétitivité globale et de capital immatériel, le rapport stratégique 2019  s’est intéressé aux enjeux systémiques mondiaux et leur prise en considération dans la réflexion sur le nouveau modèle de développement du Maroc. Visant le bien-être de la population marocaine, ce modèle constitue une contribution de l'IRES à la réflexion sur cette question et ce, conformément aux Hautes Orientations Royales.