Think tank
 

Le rôle de l’Etat et des politiques publiques constitue le socle fondateur des travaux d'études de l’IRES. Néanmoins, le secteur privé peut aussi trouver dans les travaux de l’institut une vision de l’avenir à laquelle les entreprises, comme les acteurs publics, peuvent contribuer.

Espace de réflexion et de proposition, l’IRES conduit des études qui portent, notamment, sur les problématiques structurelles, réparties selon la grille STEEP (Société, Technologie, Economie, Espace, Politique).

Production de l'IRES selon la grille STEEP (2008-2019)

IRES production according to the STEEP Grid (2008-2019)

La classe "Politique" qui comprend, également, les travaux relatifs à la question de l’intégrité territoriale du Royaume, représente près de 31% du nombre global de rapports produits par l’IRES. Les disciplines "Société" et "Espace" occupent chacune 17% de la production scientifique, suivies par le domaine économique qui concerne 12% de la production. Les rapports institutionnels, quant à eux, représentent 10% du nombre total des rapports élaborés.

L’IRES aborde ces problématiques dans leur dimension nationale, internationale et mondiale, selon une approche multidimensionnelle qui tient compte des interdépendances des thématiques en vue d’appréhender la richesse de la complexité des questions étudiées. L'institut établit des diagnostics approfondis des problématiques examinées afin de proposer des orientations stratégiques, en termes de politiques publiques.

L'Institut accomplit sa mission d'étude en adoptant une démarche prospective qui consiste à penser le futur de manière globale et transversale et à anticiper les changements au niveau national et international, mais aussi en capitalisant les connaissances sur les questions stratégiques.

L'IRES mobilise, également, des compétences reconnues au niveau national et international, en externalisant les études à caractère scientifique et en se consacrant entièrement en interne à la réflexion stratégique.